Actualités

Le contrôle automatisé du stationnement payant avec les voitures radars


voiture radar stationnement payant Streeteo

Depuis le 1er janvier 2018, le forfait de post-stationnement remplace les PV pour les infractions au stationnement payant. Cela s'accompagne de plusieurs nouveautés comme le transfert du contrôle à des sociétés privées comme Moovia ou Streeteo, ou encore de nouvelles solutions pour payer ou contester son infraction, etc.

Une des grandes nouveautés, c'est qu'avec l'arrivée du forfait de post-stationnement, les tickets d'horodateurs sont désormais dématérialisés. Si cette avancée technologique permet de ne plus positionner son ticket derrière le pare-brise ou encore de payer son stationnement via son smartphone, elle a un gros désavantage...

Elle permet de vérifier automatiquement si un véhicule a payé son stationnement! En effet, maintenant lorsque l'on paye son stationnement, il est nécessaire d'entrer son numéro d'immatriculation. Les horodateurs et les autres moyens de paiement sont reliés entre eux et alimentent une grande base de données.

Pour savoir si un véhicule est en infraction, il suffit de rentrer son immatriculation et le système informatique indiquera si un paiement a été enregistré pour ce véhicule et si le temps acquitté n'est pas dépassé.

Des contrôles avec les véhicules LAPI

Afin de rendre encore plus efficace le système, plusieurs entreprises ont développé des véhicules qui, en circulant dans toutes les rues où le stationnement est payant, permettent de repérer automatiquement les véhicules en infraction.

Le système installé sur des scooters électrique ou sur des voitures permet scannent automatiquement toutes les plaques d'immatriculation des véhicules stationnés puis compare les immatriculations à la grande base de données du stationnement payant pour repérer les véhicules en infraction.

Pour le moment, la verbalisation n'est pas automatique, ce sont encore les agents verbalisateurs qui sont dirigés vers les lieux où les infractions sont constatées par les véhicules.

Le fonctionnement

Désormais, dans plusieurs villes de France, on peut croiser de drôles de véhicules équipés de capteurs installés généralement sur le toit.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, c'est notamment le cas à Paris où l'on croise les voitures dédiés au contrôle du stationnement payant mise en place par les sociétés Streeteo et Moovia.

voiture radar stationnement payant Streeteo
voiture radar stationnement payant Moovia

Les capteurs installés sur le toit servent à la lecture automatisés des plaques d'immatriculation. En fonction des fabricants, les véhicules disposent de 2 ou de 4 capteurs LAPI installés sur le toit.

capteur LAPI voiture radar Streeteo

A Marseille, vous pouvez rencontrer cette voiture utilisée par la société SAGS. Les capteurs LAPI sont installés dans la barre de toit équipée de gyrophares.

LAPI stationnement payant marseille

Chaque plaque d'immatriculation reconnue par le système est ensuite comparée aux données enregistrées dans la base de données du stationnement pour repérer les voitures en infractions.

La police municpale

Il n'y a pas que les sociétés privées qui utilisent les voitures LAPI pour contrôler le stationnement payant. C'est aussi le cas dans d'autres communes avec des véhicules utilisés par les ASVP (Agents de Surveillance de la Voie Publique) ou la police municipale. Voici par exemple la voiture utilisée à Thionville.

voiture LAPI ASVP

Les scooters LAPI

Les voitures ne sont pas les seuls systèmes automatisés qui sont utilisés, il y a également les scooters électriques.

Pour la société Streeteo, vous pouvez rencontrer cette machine notamment dans les rues de Paris. Tout le système est installé dans le top case arrière qui porte aussi les deux capteurs LAPI.

scooter stationnement payant Streeteo
scooter LAPI stationnement payant Paris

Pour la société Moovia, vous pouvez rencontrer cette machine notamment dans les rues de Paris ou encore de Nice. Tout le système est installé dans un coffre arrière, même les capteurs LAPI .

scooter stationnement payant Moovia
scooter LAPI stationnement payant FPS
Publié le 15 janvier 2018

Toute l'actualité du forfait de post-stationnement